20% DE RABAIS SUR PRESQUE TOUTE LA BOUTIQUE. Livraison gratuite sur achat de 99$ et plus! Voir les détails

Un nouveau vélo pour notre ambassadeur Félix Allard!

Sara

Notre ambassadeur Félix s’implique dans la communauté de vélo de montagne, plus précisément à Pin Rouge au sein de l’équipe de trailbuilders, depuis plusieurs années. Il s’implique aussi au sein de l’entreprise lors d’événement et nous donne un bon coup de main en début de saison pour monter des vélos. Accompagné de notre équipe dans les sports, il s’est monté une vrai bête : un Rocky Mountain Altitude 2022 personnalisé. Nous lui avons posé des questions à propos de son choix et des pièces plus spécifiques qu’il a décidé d’ajouter sur son vélo.

Pourquoi Rocky Mountain ?

J’ai choisi Rocky Mountain en premier temps parce que j’ai déjà eu des Rocky dans le passé. Rocky Mountain est une compagnie canadienne et c’était important pour moi d’aller vers une marque plus locale. Certains me disaient : « oui mais Norco aussi c’est Canadien? » Vrai. Mais certains critères m’ont quand même fait pencher pour Rocky! Je fais référence aux succès de l’équipe d’Enduro, à l’expérience de la compagnie dans le domaine, à la présence de Rocky sur la scène mondiale et à plusieurs autres raisons.

Pourquoi l’altitude ?

L’Altitude 2022 est un vélo qui est à jour dans la géométrie des vélos d’enduro ou ’’All Mountain bikes’’. Je le qualifie de ‘’vélo à tout faire’’ en raison de sa grande polyvalence. Je suis une personne qui aime faire de l’Enduro et du Downhill principalement. J’ai donc besoin d’un vélo qui est capable de monter avec efficacité et de me supporter dans mes descentes les plus folles. La géométrie du vélo répond parfaitement à ces besoins-là. J’ai choisi le modèle en carbone (170mm/160mm) car j’aime beaucoup sa réactivité.

Quelles suspensions ?

Du côté des suspensions, j’ai choisi de rester dans le fox avec la 38 qui possède les mêmes ajustements (rebonds et compressions) que la 36 Grip 2 mais avec des ‘’stanchions’’ plus gros, qui réduira un peu le flex de la suspension. Pour la suspension arrière, j’ai la DHX2 avec tous les ajustements nécessaires. J’aime bien le ‘’feeling’’ de cette suspension, car elle permet une courbe de progression linéaire. J’ai donc plus de traction sur la partie arrière de mon vélo et ça parait beaucoup dans les pistes plus rapides et techniques. Mon pneu arrière a un contact plus constant avec le sol ce qui améliore mon freinage et mon adhérence. J’ai une tige télescopique Fox Transfer puisque c’est la plus fiable sur le marché.

Quelles roues ?

Au niveau des roues, j’ai gardé mes anciennes Reserve 30 en Carbon avec des moyeux I9 Hydra. Les roues en carbone améliorent beaucoup la réactivité du vélo et contribuent à l’absorption des vibrations. La roue Reserve a aussi été testée et définie comme étant l’une des roues en carbone les plus solides sur le marché mondial. Les moyeux Hydra ajoutent de la fiabilité et permettent un engagement quasi instantané du pédalier.

As-tu d’autres pièces spécifiques sur ton vélo?

J’ai un guidon Oneup en carbone qui contribue lui aussi à contrôler les vibrations. Du côté des freins, j’ai choisi les Shimano Saints. Ce sont des freins conçus pour la descente et ils sont très puissants. Ce sont des freins 4 pistons avec une hose un peu plus grosse que la normale et qui contiennent des pistons un peu plus gros. Je les aime aussi particulièrement pour leur facilité d’entretien et leur solidité/fiabilité. Le vélo a une transmission Shimano XT complète. J’ai toujours aimé la simplicité et le bon rapport qualité/prix de Shimano. J’ai changé le plateau avant standard pour un plateau de type ovale. Il me permet d’avoir une meilleure efficacité de pédalage. J’ai aussi mis des disques Shimano XTR 203mm en avant et en arrière. Ils ont la technologie Icetech. Cette technologie, combinée à la grosseur des disques, aide grandement au refroidissement de ceux-ci. Le fait que le vélo, le guidon et les roues soient en carbone m’aident avec le poids même si le but ici n’est pas d’avoir un vélo léger. En parlant de poids, je roule deux pneus ‘’double down’’ qui protègent mes roues et me donnent un support latéral lors des virages. J’ai aussi un ‘’cushcore’’ derrière pour améliorer encore plus la protection. Rien de léger dans ça, mais ça protège bien!

As-tu des commentaires après l’essai ?

Après quelques sorties, il a fallu un peu de temps pour que je m’habitue à la nouvelle géométrie. Cependant, ce n’est pas super long avant de comprendre que l’Altitude est un gros train qui détruit tout sur son passage !! Je l’ai vraiment constaté lors de mon voyage dans l’ouest où il y a du terrain avec beaucoup de dénivelé et très exigeant. En terminant, je tiens à remercier Rhéal Pitre Sport pour le soutien dans ce projet et l’excellent service habituel !!

Vous avez une idée derrière la tête ? Vous aimeriez discuter avec notre équipe pour faire l’ajout de pièces ou modifier votre vélo ? Contactez notre équipe dans les sports ! Ils se feront un plaisir de rêver à votre prochaine bête avec vous !